La RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo

La République Démocratique du Congo (R.D.C) est située en Afrique Centrale et fait partie de deux ensembles importants en Afrique: La Forêt du Bassin du Congo et Les Grands Lacs d’Afrique.

 

La Forêt du Bassin du Congo est la deuxième plus grande forêt tropicale au monde après la Forêt Amazonienne. Elle est couvre 3 730 474 km2

et est partagĂ©e entre six pays : le Cameroun, la RĂ©publique centrafricaine, la RĂ©publique du Congo, la RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo, le Gabon et la GuinĂ©e Équatoriale. 

Les pays d'Afrique Centrale  

Les Grands Lacs d’Afrique sont un ensemble de lacs situés presque en totalité en Afrique de l'Est. Ses principaux lacs sont:

 

- le Lac Nyanza (Kenya, Ouganda, Tanzanie)

- le Lac Tanganyika (RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo, Burundi, Tanzanie, Zambie)

- le lac Kivu est l'un des Grands Lacs d'Afrique, il se situe entre la RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo et le Rwanda

 

Le Lac Nyanza est le plus grand lac d’Afrique et le lac Tanganyika se situe en deuxième position.

Le Lac Nyanza est aussi le second lac d'eau douce au monde.

Le climat de la RĂ©gion des Grands Lac est favorable Ă  l’agriculture de part la fertilitĂ© de ses sols et sa disponibilitĂ© en eau toute l'annĂ©e. 

La DĂ©forestation au Congo-Kinshasa

Le terme «déforestation» renvoie au phénomène de disparition des surfaces de forêts et cela au profit d’autres usages tels que l’agriculture et l’urbanisation entre autres.

 

Selon le World Resources Institute, 80% de la couverture forestière mondiale originelle a été abattue ou dégradée et cela essentiellement au cours des 30 dernières années.

Il faut savoir que les forêts du Bassin du Congo constituent de plus de 172 millions d'hectares. Ces forêts s’avèrent essentielles à la population congolaise, puisque 40 millions de congolais dépendraient exclusivement de ses ressources pour se nourrir, se chauffer et vivre par extension. Les pays industrialisés s’enrichissent et la population congolaise, elle, s’appauvrit et se heurte à la misère.

Les forêts jouent également un rôle important sur le cycle de l’eau, par l’évapotranspiration et, avec la déforestation, les dégâts induits sont les inondations, les crues ou encore les coulées de boue.

Le commerce du bois illégal et le commerce du charbon makala, deux autres causes de déforestation au Congo

Free service easy and accessible to everyone

I create my blog
Make your website with